Logo Chantal Lozac'Hmeur

Après les Beaux-Arts à Grenoble et quelques années à Paris où j’ai fait de la gravure et de la peinture, j’ai rencontré l’Argile .
A présent , depuis plus de 30 ans céramiste et sculpteuse , j’aime à dire que c’est la TERRE qui m’a choisie .
J’ai trouvé le bonheur tactile de ce matériau premier et les volumes dans l’espace .C’est, je crois, ce qui me convient .

Après , en ce qui concerne la technique , je suis autodidacte .

Depuis que j’ai pris contact avec l’argile, je la travaille au moyen de techniques diverses. Ainsi, mes oeuvres de taille moyenne et petite peuvent être des assemblages de formes céramiques avec d’autres matériaux ,leur choix m’est dicté par leur personnalité :
L’argile, pour les échanges complets et le rapport idéal que l’on peut avoir avec.
Le bois, le métal, la pierre, le verre ,le cuir….
Le métal par exemple ,souvent dans sa forme d’objet chargé d’émotion du fait de son usage et usure.
Quelquefois intégré avec son sens premier,souvent dépaysé, détourné, cet objet rejoint le corps humain résumé à sa tête ,sa main, son pied, que je réalise en terre.
Ces associations provoquent en moi des sentiments autres. Elles racontent toujours des histoires humaines.
L’oeil, la bouche, sont des éléments primordiaux, mais la main m’apparaît fortement comme le résumé, le symbole, l’essence de l’être. Cinq parties comme le corps entier… Elle est sculpturale, expressive, évidente, sensible…

Autre aspect de mon travail : les sculptures extérieures en terre réfractaire qui sont grandeur nature .

Ces dernières années, je réalise des installations éphémères dans lesquelles s’intègrent mes sculptures en terre réfractaire.
Ainsi ,dans le cloître de Villeneuve Lez Avignon, à la Ferme aux Crocodiles à Pierrelatte,ou dernièrement à Valaurie.
Ces installations peuvent être chargées de symbole ou être une mise en scène.
Ces compositions dans l’espace sont souvent de grande taille avec des matériaux divers. Je tiens à poursuivre dans cette voie.

L’ Eau – la Terre – le Feu exigent beaucoup de temps , offrent des déceptions mais aussi des émerveillements .

Je n’oserai pas – peut-être par modestie ? – parler de passion au sujet de mon travail .Je préfère parler de motivation .
C’est le besoin de dire , autrement que par des mots , les émotions , les angoisses , les joies , les idées , les espoirs et tant d’autres choses que font naître des rencontres , les voyages , les expériences , ce que je vis , ce que vivent les autres , proches et lointains .
Tout ce qui dans notre monde actuel est si noir , mais aussi tout ce qui est tellement beau et riche .
J’ai envie de raconter ce que je crois comprendre , et ce qui me motive directement , c’est de pouvoir vous le montrer ….
C’est un risque peut être , mais c’est aussi une confirmation: car celui qui regarde mes sculptures fait sa lecture propre .
Il va lire , j’espère , quelque chose de ce que j’ai voulu dire ; mais il va aussi y retrouver ses idées , ses propres sentiments.

Mes productions actuelles sont des fleurs , fruits et légumes , quelque peu humains ou animaux, exprimant l’unité du vivant , comme d’ailleurs d’autres sculptures plus anciennes et plus récemment, en 2017, un groupe de sept personnages en quête d’Avenir que j’ai nommé  « En Chemin ».

Mon travail reste toujours figuratif.

L’essentiel est que l ‘Esprit , l ‘ Emotion ,l ‘ Humour, transcendent la matière…..

Fermer le menu